La culture des micro-algues : de nombreuses et prometteuses applications

Micro algues Polyway
Solutions pour l'aquaculture

Les micro-algues sont très tendance et leur culture ne cesse de progresser, au fur et à mesure que de nouvelles applications sont découvertes. Déjà aux alentours du XIVe siècle, elles étaient consommées par les Aztèques. Aujourd’hui, l’utilisation des micro-algues est pressentie dans les secteurs de l’écologie et de la santé. Appliqué à la production de bio-carburant, leur rendement est ici 100 à 350 fois supérieur à celui du maïs par exemple, ou encore 3 à 10 fois supérieur à celui de l’huile de palme ! Dès lors, la culture des micro-algues s’envisage à grande échelle, parfois même sur un plan industriel…

Les micro-algues : une ressource encore peu exploitée

Les recherches sur ces micro-organismes ont débuté dans les années 70 dans l’objectif d’identifier les espèces de micro-algues les plus pertinentes au regard des applications envisagées. On estime en effet de 200 000 à 1 million d’espèces de micro-algues différentes sur la planète, parmi lesquelles quelque 30 000 sont identifiées et répertoriées. Mais seulement une trentaine d’espèces sont exploitées à l’échelle industrielle. Car au delà de la culture de la spiruline qui peut être réalisée par tout un chacun à partir d’équipements de culture relativement sommaires, la culture de micro-algues à grande échelle nécessite des investissements importants en raceways (bassins de culture) et solutions de régulation de la lumière, du ph et de la température.

La culture des micro-algues : une savante alchimie

Si les micro-algues prospèrent à l’état naturel dans la mer, ces végétaux microscopiques sont des espèces vivantes dont la culture “domestique” nécessite un savant équilibre entre la lumière reçue, le ph de l’eau ou encore sa température. À l’instar des végétaux terrestres, les micro-algues sont des organismes photosynthétiques qui utilisent en effet la lumière naturelle pour fixer le dioxyde de carbone. C’est pourquoi des protocoles élaborés sont testés en laboratoires qui permettent, en fonction des espèces retenues, de développer la productivité et la concentration des micro-algues, sans rogner sur leur qualité. Une fois ces conditions identifiées, il s’agit de les stabiliser et de savoir les reproduire à échelle industrielle. Les raceways (bassins de culture en forme de circuits de course, comme leur nom l’indique) s’imposent ainsi comme les équipements les plus pertinents pour la culture des micro-algues.

Les micro-algues : de nombreuses et prometteuses applications

L’intérêt des micro-algues est qu’elle sont composées essentiellement de lipides, qui représentent jusqu'à 80 % de leur poids sec. Ces lipides sont non seulement une source importante d'énergie pour le corps humain, mais ils peuvent aussi être utilisés dans la production de bio-carburant, pour la fabrication de médicaments, ou encore dans la conception de plastique biodégradable… L’industrie agro-alimentaire et l’industrie cosmétique s’intéressent également de près aux nombreuses propriétés des micro-algues, et rivalisent d’idées et de recherches dans leurs propres laboratoires pour découvrir de nouvelles applications : nourriture humaine ou animale, maquillage, crèmes…
Et face aux quantités d’espèces non encore répertoriées, le terrain à explorer est encore vaste qui permettra de découvrir les prochaines applications à base de micro-algues susceptibles de séduire un consommateur de plus en plus friand de produits naturels.

En savoir plus